La rascasse brune est un poisson emblématique lorsque l’on pêche du bord en méditerranée. Si en plus vous avez choisi comme spot de pêche, un port, une digue ou n’importe quel enrochement, alors vous avez de grandes chances de tomber sur elle.

rascasse-brune-peche-au-power-isome-en-mediterranee 

Une espèce pas comme les autres :

La rascasse brune ou “Scorparena porcus“ est une espèce de poisson benthique de la famille des scorpaenidae. « Benthique » signifiant qu’il s’agit d’une espèce vivant sur le fond marin.

La rascasse brune mesure à taille adulte entre 20 et 25 centimètres mais il n’est pas rare d’en trouver mesurant plus de 30 cm. Généralement de couleur brune, la rascasse est un poisson dont la robe peut changer en fonction de la couleur de l’eau ou du fond sur lequel elle se trouve. Sur les fonds sablonneux, sa couleur sera à dominante gris jaune alors que plus profond ou sur des zones rocheuses elle sera beaucoup plus rouge.

 

Elle possède une tête massive à l’aspect “préhistorique“ recouvert d’épines vénéneuses. Des épines également présentent sur les nageoires dorsales et pelvienne. Attention donc, car si le venin n’est pas mortel, il n’en est pas moins extrêmement douloureux. La rascasse est donc un poisson à manier avec une extrême précaution.

 

Petit conseil ; Même si la présentation avec une pince ou un grip est à la mode, préférez saisir la rascasse en lui mettant les doigts dans la gueule. Peu de crainte à avoir car si la rascasse possède une rangé de petites dents, aucune chance de vous blesser.  Il sera beaucoup plus facile de l’immobiliser et ainsi éviter tout risque de piqure

rascasse-pechee-au-crab-marukyu

 

La rascasse brune est un poisson sédentaire et solitaire que l’on peut trouver dans seulement quelques centimètres d’eau jusqu’à des profondeurs de 20 mètres et plus. La rascasse affectionne particulièrement les enrochements ou les herbiers correctement exposés à la lumière. Petite précision ; Ce poisson est à ce point sédentaire qu’il est courant une fois la relâche effectuée, de le pêcher une seconde fois au même endroit !

 

Vorace, ce carnassier se nourrit de petits poissons, de vers marins et autres crustacés. Véritable prédateur, la rascasse reste en permanence à l’affût de proies qui viendrait à croiser son chemin même si l’on constate qu’elle est souvent plus active au crépuscule et la nuit.

 rascasse-qui-mange-un-crabe

C’est quelques explications apportées voyant avec quoi et comment pêcher la rascasse en méditerranée.

 

Quels types de leurres utiliser pour la pêche de la rascasse brune en méditerranée ?

 

Si vous pêchez en rockfishing , les leurres souples de type créature comme le BUG ANT 82mm en ECOGEAR AQUA ou Worms (imitations de vers) tel que le POWER ISOME MARUKYU feront merveilles attirer la rascasse brune.

power-isome-marukyu    bug-ant-82-mm-ecogear-aqua

Ces leurres, en dehors de leurs aspects ultra réalistes sont gorgés d’acide aminés qui ne feront qu’aiguiser un peu plus l’appétit déjà vorace de la rascasse.

 

Même si bon nombre de petits leurres comme le Straw Tail Grub, l’Aji Straight, le Power Shirasu…feront merveille, n’hésitez pas à pêcher avec des leurres beaucoup plus gros car la rascasse a très souvent les yeux plus gros que le ventre.

 

rascasse-au-swing-impact-ketech-1  rascasse-au-swing-impact-ketech-2

Au fil de mes sessions en rockfishing, j’ai pu constater 2 types d’attaques propre à la rascasse. La première et la plus courante est le gobage. La rascasse, posté à trou ou simplement posé sur un rocher aspire en un dixième de seconde le leurre qui va lui être présenté. La sensation est toujours la même. On ressent très nettement la touche puis plus rien. Il suffit alors de relever très doucement le scion de sa canne pour avoir l’impression d’un poids mort comme si l’on était “Scotché “ au fond. Le frein doit être à ce moment-là bien serré car au ferrage la rascasse aura vite fait de regagner la cavité la plus proche et de s’y bloquer en gonflant ses ouïes. Casser deviendra alors la seule alternative.

 

Le deuxième type d’attaque est plus rare mais plus sportif. Il arrive en effet que la rascasse fonde sur sa proie. Il s’en suit un combat plus violent ou il faudra également faire très attention à ne pas lui laisser trop de liberté sous peine une fois de plus de se retrouver dans l’obligation de laisser votre bas de ligne au fond de l’eau.

 

En conclusion, la pêche de la rascasse brune est un véritable plaisir tant ce poisson saura se montrer combatif.  Un poisson qui plus est, à la densité de population encore très importante sur les côtes, digues et à l’intérieur des ports alors, amis « Rockfisheurs“, ne nous privons pas de cette chance !